La préparation d’un Bodybuilder: Rico Van Huizen

Documentaire exceptionnel sur un Bodybuilder en préparation

Rico Van Huizen est un bodybuilder naturel d’origine Hollandaise qui nous propose de le suivre dans les dernières étapes de sa préparation pour le championnat de bodybuilding naturel INBA à Dubaï. Ce documentaire relate les derniers jours avant la compétition ainsi que le show. D’autres vidéos montreront l’ensemble de sa préparation dès 12 semaines avant.

La dureté de la préparation

Rico dans ce documentaire relate bien la dureté de la préparation d’une compétition de bodybuilding et en particulier les dernières semaines. La réduction des apports énergétiques, la faim, le manque d’énergie. En fin de préparation l’athlète est de moins en moins efficace à l’entraînement, les séances deviennent plus difficiles, le corps puise dans ses réserves pour tenir et l’athlète puise dans sa force mentale pour ne pas lâcher.

Beaucoup d’athlètes apprécient d’une certaine manière la préparation à la compétition et la voit comme un combat avec eux-mêmes. Ils se sentent maîtres de leur corps, le corps a faim, le corps n’a pas envie de s’entraîner, mais la force mentale, le courage les poussent à se surpasser.

Sa dernière séance d’entraînement

On assiste à sa dernière séance d’entraînement deux jours seulement avant de monter sur scène. Une séance avec des charges modérées précise t-il où il entraîne tout le haut du corps. C’est la dernière fois qu’il s’entraîne avant de monter sur scène et on peut voir qu’il sollicite légèrement chaque muscle mais ne force à aucun moment.

Ses derniers repas

Découvrez les derniers repas d’un athlète en préparation. C’est notamment intéressant pour avoir une idée de ce qu’un bodybuilder consomme durant sa semaine de peak. Il ne donne pas tous les détails de son alimentation, ce qui de toute façon n’aurait pas d’intérêt car à ce niveau là c’est extrêmement personnalisé mais on a une certaine idée des repas qu’il consomme, notamment la veille du show et le jour-même. Très intéressant.

Derniers réglages avec le coach

On le voit envoyer ses dernières photos à son coach et discuter longuement sur skype avec lui. Celui-ci lui donne les dernières instructions à suivre ainsi que quelques mots de motivation. La présence et les encouragements d’un coach dans les derniers moments est sans doute aussi importante que durant toute la période de préparation. En fonction du physique affiché, le coach donne notamment les instructions sur la consommation de glucides, de sodium, d’eau etc… à suivre à l’approche du show.

Posing encore et encore

Dans Pumping Iron Arnold nous expliquait qu’il passait des heures chaque semaine à faire du posing, à effectuer chaque pose encore et encore, apprendre à bien contracter chaque muscle et surtout le mettre en avant. Le posing est un art à part entière, qui est extrêmement important en bodybuilding. Faire ressortir ses points forts, masquer ses points faibles, faire que chaque pose soit effectuée de la meilleure des manières pour faire ressortir chaque muscles et donner la meilleure image de vous-même. Ainsi Rico effectue à de nombreuses reprises ses poses et révise sa routine.

On le dit souvent, mais un beau physique qui ne sait pas se mettre en avant sur scène peut perdre face à un physique moins bon. Il s’agit avant tout de donner l’illusion de la grandeur, de la masse, apparaître plus musclé, plus large qu’on ne l’est réellement en faisant ressortir chaque détails, en éblouissant les juges et le public. Rico répète d’ailleurs souvent que le bodybuilding c’est « l’art de l’illusion », lui qui est à un poids assez léger paraît parfois monstrueux sur certaines photos.

Concentration, gestion du stress

Quand approche l’heure fatidique de se présenter sur scène, on sent la pression monter et chacun gère le stress comme il le peut. On peut voir que la plupart des athlètes sont généralement calmes et concentrés sur leurs objectifs et ce qu’ils doivent accomplir sur scène.

Bodybuilding naturel

Rico Van Huizen est un compétiteur naturel et il met souvent le doigt sur l’importance de la patience. Les muscles ne se créent pas en un jour et surtout lorsque l’on approche de son potentiel maximal, il faut savoir s’armer de patience et se satisfaire de très légers progrès chaque année. La route est très longue et la persévérance est la meilleure des vertues.

_ _ _ _ _

Si vous appréciez ce genre d’articles, je partagerai avec vous la préparation d’autres athlètes formidables! N’hésitez pas à commenter.

Login

Lost your password?