Kevin Levrone: La légende, entraînement pectoraux

Comme le dit le proverbe, les légendes ne meurent jamais. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui avec le retour fracassant de Kevin Levrone sur la scène internationale. Il a fait les beaux jours du bodybuilding dans les années 90′, il a affronté les meilleurs tour à tour tels que Dorian Yates ou Ronnie Coleman. Il était l’un des préférés du public mais malgré cela il n’a jamais gagné la compétition ultime de Mister Olympia. A plusieurs reprises en revanche les observateurs lui donnaient le titre mais les juges en décidaient autrement.

Le grand retour!

En ce début de moi de Mai 2016, il annonce à la surprise générale qu’il prépare son grand retour et qu’il sera présent à Mister Olympia 2016 à l’âge de 49 ans!! Ainsi pour lui rendre hommage aujourd’hui voici une vidéo de lui à la grande époque, pour un entraînement des pectoraux.

Kevin Levrone à l’époque

kevin levrone retour mister olympia 2016

Entraînement lourd

Il est à quelques semaines de Mister Olympia dans cette vidéo pourtant les charges soulevées sont encore impressionnantes. Il fait partie des bodybuilders de l’époque qui étaient extrêmement forts et soulevaient des charges incroyables sur les exercices de base. Dans cette vidéo il développe 180kg au développé couché et il existe d’autres vidéos où on le voit utiliser 220kg pour plusieurs répétitions.

Il continue ensuite avec un second mouvement composé le développé incliné qui permet de porter légèrement plus de tension sur la partie supérieure des pectoraux. De la même manière il ne s’économise pas, une barre à 140kg sur cet exercice.

Il complète ces deux exercices par du travail aux machines, d’abord avec la presse horizontale (développé poitrine) puis au pec fly. Cette fois-ci, il recherche avant tout la sensation en effectuant des séries plus longues afin d’ajouter du volume à son entraînement.

Le mélange d’exercices lourds sur lesquels on essaie de progresser petit à petit avec des exercices d’isolation comme le pec fly ou les poulies en vis à vis est un combo très efficace. Cela répond à deux concepts fondamentaux de musculation. Il s’agit de la surcharge progressive (devenir plus fort sur les exercices de base) et le volume global d’entraînement (Exercices X séries X Reps X poids) qui doit également évoluer avec le temps.

Posing

Toute séance qui se doit en préparation d’une compétition telle que Mister Olympia se termine par du posing. Les bodybuilders ont l’obligation de répéter leur posing le plus souvent possible. Il ne s’agit pas uniquement de construire du muscle, il faut également être capable de le mettre en valeur et de sublimer son corps lors du passage sur scène devant le public et les juges. Kevin fait partie de la classe des bodybuilders qui conservaient beaucoup d’esthétisme avec notamment des épaules et un dos très large, tout en conservant une taille fine.

Changement de méthode d’entraînement

Il a récemment expliqué dans des posts sur les réseaux sociaux qu’il avait évolué sur sa philosophie d’entraînement et sa diète. Il a notamment expliqué qu’il a toujours essayé de s’appuyer sur les avancées scientifiques afin d’avoir les meilleurs résultats possibles. Il s’est entraîné la majorité de sa carrière en suivant un split classique avec un muscle par jour d’entraînement pour une séance intensive. Aujourd’hui il préfère augmenter la fréquence d’entraînement et entraîner chaque muscle plusieurs fois par semaine. Ainsi il ne suit plus un split classique mais regroupe plusieurs muscles par séances.

Même chose pour la diète, il s’est toujours concentré sur la « bro food » c’est à dire manger sain à tout prix, aujourd’hui il est un peu plus flexible sur le choix des aliments et se rapproche de la diète flexible dont je vous parlais dans cet article. Il compte ainsi ses apports caloriques et en macronutriments quotidiennement.

Voici un post instagram où il explique sa nouvelle vision de la nutrition.

Now that I’m learning the true art of flexible dieting I understand what balance and moderation is all about. Eating clean is a thing of the past for me now, I wish I knew how to do when I was competing. Now I mainly opt for 70/80% of whole nutrient dense foods as my primary source of foods and 20% I’ll fit in some of my favorite treats. Here I’m eating a good healthy filet Mignon with some fibrous nutrient dense veggies with mash and I’ve also got some left over macros which I can fit some of the tasty deserts into my daily intake without compromising my results. Doing this I’m able to get the results I want, stay sane, not binge or want to cheat in anyway, as everyday I’m able to include anything to my liking. @greek_spartan the new way of what flexible dieting is all about … it’s a life savior and can’t wait to share all my progress and results with all of you as I go along on my new journey. #flexibledieting #iifym #teamscience #levrozone

Une photo publiée par Kevin Levrone (@kevinlevrone) le

Une chance de gagner Mister Olympia 2016?

Personne ne peut le savoir, à priori cela va être difficile, on a jamais vu quelqu’un s’arrêter pendant 10 ans puis revenir au meilleur niveau. Mais dans tous les cas, pour tous les fans de bodybuilding ce sera un vrai plaisir de voir une légende comme Kevin Levrone remonter sur scène!

 

Login

Lost your password?