Flex Wheeler et Chris Cormier entraînement du dos

2 légendes du bodybuilding 

Chris Cormier et Flex Wheeler font partie des légendes du bodybuilding. Connus pour leur esthétisme incroyable, que l’on peine à retrouver aujourd’hui dans le bodybuilding mondial. Dans cette vidéo ils s’entraînent au célèbre Gold’s gym de Venice Beach en Californie, la salle mythique, où le grand Arnold et ses amis s’entraînaient déjà 20 ans auparavant. Ils ont fait partie des têtes d’affiches durant les années 90, à mi-chemin entre le reigne de Dorian Yates (6 titres entre 1992 et 1997 ) puis de Ronnie Coleman (8 titres entre entre 1998 et 2005).

Flex Wheeler, Chris Cormier, Kevin Levrone, Shawn Ray et d’autres encore de la génération 90″ ont vraiment marqué de leur empreinte ce sport et réunissaient des millions de fans à travers le monde. Malheureusement durant une époque extrêmement compétitive ils ne sont pas parvenus à remporter le titre de Mr Olympia.

Les exercices réalisés pour le dos

Tractions: Les 2 athlètes commencent leur entraînement par quelques séries de tractions en prise large.

Rowing avec haltères sur banc: Chris Cormier effectue du rowing avec haltères (ou tirage simultané) avec le torse qui repose sur un banc incliné. Cela permet d’éviter tout balancement et d’avoir un mouvement très contrôlé, en se concentrant sur la contraction des muscles du dos.

Rowing barre en T: Flex effectue un exercice très populaire à l’époque mais que l’on voit moins aujourd’hui qui est le rowing barre en T. Un excellent exercice pour développer surtout la partie médiane du dos et prendre en épaisseur.

Tirage poulie haute prise serrée: Les 2 effectuent ensuite du tirage à la poulie haute avec une sangle serrée. On les voit vraiment se concentrer sur le mouvement, la contraction des muscles et rien d’autre.

Soulevé de terre guidé: Flex continue ensuite au soulevé de terre guidé. Il ne recherche pas la force lors de ses séries mais uniquement à solliciter les muscles du dos afin de conserver sa masse musculaire.

Tirage haltère alterné: Chris effectue quelques séries de tirage haltère alterné où chaque côté travaille indépendamment. De la même manière on voit qu’il ne force pas, les dorsaux sont sollicités dans toute leur dimension, étirement vers le bas et contraction en remontant.

Concentration extrême

Les 2 athlètes sont à quelques semaines de Mister Olympia qui est la plus grande compétition de l’année. Le temps n’est plus à la plaisanterie mais à la concentration extrême. A ce stade, la préparation est relativement dure, la fatigue s’installe, ils mangent peu, ils manquent d’énergie. Ainsi ils donnent leur maximum durant la séance et font ce qu’ils ont à faire pour maintenir leur physique et poursuivre la sèche. Ils attaquent la partie la plus difficile de l’année, les toutes dernières semaines avant le show et sont déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Mouvements parfaits

Dans cette phase on voit qu’ils effectuent environ une dizaine de répétitions sur chaque exercices. Ils ne recherchent pas la performance mais à solliciter les muscles avec des mouvements lents et contrôlés. La technique d’exécution est parfaite, on voit en temps réel tous les muscles se contracter. Un vrai cours d’anatomie lorsque des bodybuilders de ce calibre sont à ce niveau de sèche.

Manger et récupérer

La vidéo se termine avec Flex Wheeler qui prend son repas post-workout. Tout donner à la salle est essentiel mais un autre travail commence ensuite. Manger et récupérer afin d’aider le corps à se reconstruire et à retrouver un peu d’énergie. Et la même routine peut reprendre dès le lendemain avec de nouveaux entraînements.

Séance entière pour le dos

Cela correspond à une répartition classique chez les bodybuilders pros, attribuer une séance entière à un groupe musculaire. La répartition de leurs entraînements n’est pas décrite de façon précise dans la vidéo, mais on peut supposer qu’ils effectuent le même type de séances pour chacun des autres groupes musculaires.

Login

Lost your password?