Comment s’entraîne Cédric Mcmillan

La séance pectoraux de Cédric Mcmillan l’un des derniers bodybuilders esthétiques!

Cédric Mcmillan un bodybuilder à part

Cédric Mcmillan est l’un des bodybuilders préférés du public et attire de plus en plus l’attention. Dans une Era où les bodybuilders sont de plus en plus massifs, imposants et disproportionnés pour certain, lui conserve une superbe ligne. Un physique digne des plus belles années du bodybuilding, un body en V avec une taille fine et des épaules larges mais aussi avec des muscles bien proportionnés, il ne concoure pas pour être le plus gros mais pour afficher le plus beau physique.

Aujourd’hui trop nombreux sont ceux qui se concentrent sur la masse à tout prix, au point de perdre ce qui est un pilier du bodybuilding: la symétrie, l’équilibre et l’esthétisme. Arnold Schwarzenegger lui-même a regretté cette nouvelle époque avec des bodybuilders qui « ont du ventre » (ce n’est bien sûr pas de la graisse mais plutôt les répercussions de l’usage important de substances) et ont des physiques énormes mais de moins en moins esthétiques (bottleshape body selon ses mots).

L’entraînement des pectoraux

Comme pour la plupart de ses entraînement il commence la séance par du développé incliné guidé. Il a indiqué plusieurs fois qu’il commençait quasiment toujours par un mouvement en incliné afin de travailler la partie supérieure des pectoraux. Il est important de varier les angles de travail et en particulier de ne pas délaisser le haut des pectoraux afin d’avoir un muscle pleinement développé.

Lorsque l’on se concentre trop sur le développé couché ou les dips, on a tendance à développer de façon trop importante la partie médiane et la partie basse des pectoraux et l’on peut se retrouver avec un retard de développement au niveau du haut des pectoraux qu’il faudra ensuite rattraper. Ce ty pe de retard de développement nuit à l’esthétisme et donne un aspect pas vraiment favorable aux pectoraux.

En commençant parfois votre séance par de l’incliné, vous vous assurez de développer cette partie autant que la partie médiane pour une meilleure apparence et plus d’équilibre. C’est d’ailleurs l’un des facteurs les plus facilement remarquables chez les pratiquants de musculation, le retard de développement sur la partie haute interne des pectoraux. Et le fait de faire du développé couché prise serrée n’a pas d’incidence particulière sur le creux en haut des pecs, c’est bien le développé incliné qui pourra y remédier avec le temps!

Isolation des pectoraux

Cédric Mcmillan accorde beaucoup d’importance aux mouvements d’isolation. Rappelez vous l’important c’est d’abord de vous donner à fond sur les gros mouvements comme le développé couché ou le développé incliné, ensuite vous pouvez passer aux mouvements d’isolation afin d’ajouter du volume d’entraînement et de fatiguer vos fibres musculaires.

Il effectue ici du butterfly qui est l’équivalent des écartés couché avec haltères, qui isole bien les pectoraux. Il effectue également du cable en vis à vis un autre très bon exercice d’isolation. En croisant les câbles en diagonal du haut vers le bas, il accentue le travail sur la partie basse des pectoraux. D’ailleurs les poulies en vis à vis vous permettent de cibler précisément les zones des pectoraux que vous souhaitez travailler. Diagonales vers le bas permet de cibler le bas des pectoraux, diagonale du bas vers le haut plutôt la partie haute des pectoraux et enfin le mouvement horizontal classique la partie médiane.

Séries longues et sensation

Sur les exercices d’isolation il faut rechercher avant tout la sensation, le poids n’a pas vraiment d’importance et il est inutile de forcer. Recherchez plutôt un mouvement avec une amplitude complète, étirez bien le muscle puis contractez fort. Utilisez des charges qui vous permettent de faire des séries plutôt longues, généralement supérieures à 12 reps. L’idée ici c’est d’avoir une bonne congestion musculaire, fatiguer les fibres afin de les inciter à grossir par la suite.

Le dernier exercice effectué durant la séance est l’écarté haltères incliné qui travaille à nouveau la partie supérieure des pectoraux. On peut d’ailleurs voir qu’ils n’hésitent pas à utiliser des charges légères pour leur poids, ils ne travaillent pas leur égo mais bien le muscle!

Login

Lost your password?