Brock Lesnar: La brute de la WWE et de l’UFC à l’entraînement

Brock Lesnar: Du catch au MMA

C’est un colosse d’1m91 pour près de 130KG, affuté, agile et fort comme un roque. Il a commencé sa carrière comme catcheur et est rapidement devenu l’une des figures emblématiques de la WWE (World Wrestling entertainment), la plus grande organisation de catch au monde. Par la suite il a également démontré ses talents de combattant en devenant champion du monde poids lourd de l’UFC en battant le célèbre Randy Couture et en défendant son titre à 2 reprises avant de s’incliner face à Cain Velasquez. Mais assez parlé de l’homme, place à l’entraînement !

Méthode d’entraînement 

Brock Lesnar alterne les exercices de musculation traditionnels avec poids et haltères avec du travail au poids de corps. L’intérêt du mélange est de travailler les différentes filières, notamment la force, la vitesse, l’explosivité et l’endurance de manière égale. Le combattant a la nécessité de réunir tous ces facteurs car ils lui seront indispensables durant un combat, au risque de se voir mettre au tapis. Les exercices de gainage et de renforcement de la ceinture abdo-lombaire font également partie intégrante de ses séances d’entraînements.

Son choix d’exercices

Brock Lesnar privilégie généralement les exercices composés(polyarticulaires) de base, qu’il mélange avec des exercices fonctionnels et au poids de corps. Brock effectue également de nombreux exercices avec Ketterbells qui sont des poids avec poignées qui permettent l’exécution d’un grand nombre de mouvements. Il effectue ainsi des squats avec ketterbels posés sur le haut de la poitrine notamment.

Liste des exercices pratiqués dans cette vidéo:

  • Squat avec ketterbells
  • Renforcement lombaires inversé
  • Développé couché en superset avec pompes claquées
  • Développé épaules haltères
  • Elévations latérales haltères
  • Traction avec gilet lesté
  • Séance de type cardio-vasculaire: Sprints et natation

Spécificités de la préparation de Brock Lesnar

Brock Lesnar utilise un maximum de mouvements fonctionnels afin de transférer les gains de force et d’endurance musculaires aux mouvements spécifiques du combat. Il ne s’agit pas juste d’être fort sur des exercices de musculation mais de pouvoir utiliser ces capacités sur les gestes importants de la boxe et de la lutte. Par ailleurs, il ne recherche pas un gain de masse musculaire via l’entraînement mais uniquement une amélioration de sa force et de son endurance musculaire.

L’autre aspect non traité ici est évidemment la nutrition, un athlète de sa taille et de son poids avec une telle dépense énergétique quotidienne du fait des entraînements nécessite une alimentation hors norme. On peut imaginer cet athlète consommer 5000 calories et plus chaque jour afin de se maintenir à son poids et d’avoir suffisemment d’énergie pour s’entraîner.

Login

Lost your password?